J’ai été nominée!

C’est avec émotion que je viens de recevoir mon tout premier award! snif, merci papa-maman, merci chéri-chéri, snif, je suis si émue!  Bon, va falloir veiller à ne pas trop s’emballer, c’est juste un Versatile Blogger Award

90780264_o

En tous cas je remercie beaucoup les agrumes qui m’a décerné ce Versatile Blogger Award, elle à un très joli blog, tout joyeux et acidulé, il faut aller y faire un tour.Je vois souvent ces awards sur les blogs et je suis très touchée que mon bébé-blog ait le sien. 

C’est donc avec joie que je vais à mon tour faire tourner cet award et faire tout d’abord un petit rappel des « règles »  :
1) Remercier la blogueuse qui m’a nominé en ajoutant le lien sur son blog
2) Ecrire 7 choses sur soi
3) Nominer 15 blogueurs de son choix en les prévenant dans un commentaire
4) Ajouter le logo et les règles dans l’article

Alors les 7 choses sur moi :

1/ Je fait un travail assez peu connu dans un service encore moins connu : je suis « manipulatrice en électroradiologie médicale » dans un service de médecine nucléaire. Pour éclaircir un peu la chose, c’est un métier medico-technique  où l’on est formé à réaliser presque touts les actes d’imagerie médicale ainsi que administrer les traitements de radiothérapie. C’est une formation de type diplôme d’état comme les infirmiers. Pour la médecine nucléaire c’est plus complexe, en gros je prépare et injecte des produits radioactifs afin de réaliser des images des différents organes. Donc j’utilise régulièrement des aiguilles dans mon métier aussi.

2/ Je doit bien aimer les défis car je me suis mise à la danse classique à 28 ans, l’année dernière, alors que je n’avais jamais fait de danse de ma vie (uniquement 9 ans de patinage entre 18 et 27 ans). En tous cas je doit dire que ça me plait.

3/ Nous n’avons pas de voiture (dans une ville moyenne de province) bien que nous ayons tout les deux le permis. Car ça coûte très chère pour peu de choses mais je suis réaliste notre mode de vie nous permet de nous en passer. Paradoxalement je me sens bien plus  libre sans voiture.

4/ Notre appartement pourrais être un magasin qui tourne autour du jeux vidéo et des figurines, car nous en avons beaucoup, ainsi que des consoles enfin pleins de choses de geek. Pour vous dire l’étendu de la chose, le Grand m’a ramené de la Paris games week une petite figurine Zelda, ça m’a fait bien plus plaisir qu’un bouquet de fleurs.

5/ Je vais encore parler du Grand qui s’appel comme ça car il est très grand, pas loin des 2 mètre et moi je suis très petite, 1m57 et demi pour être précise, donc ça nous fait beaucoup de différence.

6/ Je suis une miss boulet, j’en fait régulièrement de vertes et des pas mures, que ça soit chute, gaffe, expression débile enfin je met souvent les pieds dans le plat. Ce qui est rassurant ou pas, c’est que la plus part du temps c’est bien plus ridicule que douloureux.

7/ Après le ridicule qui ne tue pas, ce qui me fiche vraiment la honte, celle qui te fait pas trop rigoler, c’est que je suis une quiche en orthographe. C’est une chose qui a toujours été mais que j’essaye de corriger, ce blog m’est d’une grande aide.

Bon bon, après ce petit larmoiement on va passer aux 15 blogs nominés, je vais aller fouiller dans mon Instagram et Feedly.

1- Les créations du papillon : une jolie fille avec grand sourire et un blog plein de chouettes créations.

2 – des étoiles et des pois : un gros téléphone et un cupcake gourmand nous met dans une ambiance originale et coloré.

3 – Adeline et Cécile créations fascinantes : 2 soeur, des tricots qui me font rêver,  des super cousettes et un peu de cuisine, tout pour plaire.

4 – au fil de lau : le fil sous toutes ses formes tricot, couture, bijoux, un blog plein de jolies créations.

5 – clo’s : De la bonne humeur, des jolies créations, des frisettes, enfin un blog que j’aime beaucoup et une fille qui à l’air sympa comme tout.

6 – by coconut’s : Une garde robe réfléchit, des créations toujours soignées et un mythique ticket de caisse pour illustrer le coût des différentes créations.

7 – Félicie à Paris : c’est une « star » de la blogosphère des créatives, sont blog reste super, pleins de poésie, de douceur et de romantisme, une ambiance plus qu’agréable.

8 – la cabane d’Elilou : des pâtes alphabet, des créations colorées et une plumette facétieuse et toute mimi.

9 – Lisallu : Des merveilles au tricot, un sourire magnifique le tout avec des très jolies photos. Ce blog est un vrai plaisir pour les yeux, puis j’y ai trouver un projet tricot.

10 – The daily Mimolette : Avec un nom pareil ce blog ne peut-être que remplis d’humour et de délire, mais il y a aussi un joli chien blanc (pardon je ne suis pas une grande connaisseuse des marques de chien) et des très chouettes cousettes.

11 – lola couture : Une jeune lycéenne pleine de talents, c’est impressionnant et ses créations méritent le détour.

12 – Rue de Réglises : Des superbes créations et des finitions au top, un très joli blog.

13 – little Léonie : De la couture, du tricot, de la déco et même de l’aménagement interieur, on y trouve de tout chez little Léonie.

14 – Le coussin du singe : un nom énigmatique pour un blog plein de jolies créations sobre et chic.

15 – Ludivivineem : Un blog coloré avec des jolies créations et de très jolies photos.

Voila les 15 blogs, le choix à été difficile, il en reste pleins d’autres à citer, j’ai pris ceux qui m’inspirait sur le moment c’est à dire le 04/11/2013 au matin. Bien maintenant à vous de jouer!

les mitaines de la poule

Voila, j’ai enfin réussit à me mettre au tricot. Je pense que je peux remercier fortement la poule, car c’est dans son livre « Pulls et accessoires au tricot » que j’ai trouvé les explications pour les mitaines et surtout les secrets de fabrication.

WP_20130911_014[1]

C’est vrai que c’est pas ma première tentative de tricot, ni ma deuxième, j’en ai fait quelques unes, souvent qui ne donnais rien. Sauf l’année dernière, un snoob au point mousse, avec quelques défauts. Mais celle là à l’air la bonne, j’ai accroché, je me suis même lancée dans le grand poncho du même livre, dans un joli vert/bleu turquoise.

DSC_0097

Revenons au sujet de ce billet, les mitaines, j’ai appris beaucoup au cours de cet ouvrage : faire une échantillon, le jersey, les diminutions, les cotes, les coutures invisibles, relever des mailles et même le magic-loop (même si sa réalisation laisse un peu à désirer). J’ai aussi goûté aux aiguilles circulaires, les premières de mauvaise qualité, le revêtement c’est abîmé au début de la deuxième mitaine : je suis donc passée aux knit pro en métal, car je tricot serré : parfait!

DSC_0087

En parlant de serré et d’échantillons, le mien était faux, trop petit, mais comme j’était en vacances impossible de modifier les aiguilles. Alors j’ai joué à l’apprenti sorcier, rajouté 6 mailles et enlevé 1 maille de plus à chaque diminutions. Résultat elles sont un peu larges au niveau de l’avant-bras ce qui permettra finalement de les mettre par-dessus mes vêtements et un tout petit peu juste au niveau des doigts.

DSC_0080

Je n’ai pas fait les rayures car la laine qui m’a tapé dans l’œil est une katia métallisé et gonflante et les coloris disponibles ne m’inspirait pas pour les rayures. C’est la Hechiozo, composé de merino extrafine, superfine alpaga, polyamide et polyester métallisé, très agréable à tricoter et toute douce. Pour le nœud, j’ai voulu du contrastant, c’est de la marathon sportive yarn coloris framboise, avec une composition bien moins jolie (75% acrylique pour 25% de laine). Celle-ci est bien moins agréable à tricoter et glisse très mal sur les aiguilles.

DSC_0081

 

DSC_0101

 

DSC_0086

 

DSC_0092

 

Le bilan de ce premier tricot est très positif, j’aime bien ce modèle de mitaine notamment le contraste entre le jersey et le point mousse et le gros nœud qui donne un peu de pep’s au modèle. J’adhère bien à ce modèle, merci et bravo la poule, je suis fan. Maintenant, je retourne à mon grand poncho.

 

tunique dressing chic à noeud mais en fait sans noeud

Bonjour, bonjour.

Là on va parler de poil dans la main, car lorsque je parcours la blogosphère j’envie énormément ces couturières courageuses qui accomplissent pleins de projets plus beau les un que les autres, chérissent leurs enfants, lisent, tricotent. Et moi sans enfants, je larve sur le canapé, à envier les blogeuses… J’ai un bien gros poil dans le main que je vous dit.  En effet si on regarde mon blog, c’est le un peu le néant. Mais si on regarde dans mon dressing un petit peu moins, mais juste un peu.

DSC_0075

Alors sortons la pince à épiler la tenaille, pour enlever ce poil. En ce moment, c’est les vacances (enfin mon tour) et j’ai mis ma tunique dressing chic à nœud, mais sans nœud et à pois, aujourd’hui. Donc pourquoi pas en profiter pour faire des photos et faire un article sur le blog.

DSC_0052

Pour le modèle il commence à plus que connu, c’est la tunique C à manches longues et à nœud du livre dressing chic.  Je l’ai coupée en taille S et elle est parfaite pour mon 36 du commerce, les pinces sont bien en place ainsi que les épaules, ce qui est rare pour moi. J’ai fait des manches 3/4 car je n’avais pas assez de tissu et j’ai bien fait car je la trouve chargée avec ses pois. Le tissu vient de Toto Poitiers, c’est un reste de mon boléro à capuche, ici. Je n’ai pas mis non plus le nœud car je trouve que les pois se suffisent largement à eux même.

DSC_0076 DSC_0078

J’aime assez cette tunique car elle est plus habillée qu’un simple tee-shirt, et un peu plus chaude en couvrant les bras mais elle reste confortable. J’aime aussi ces petits détails comme les plis aux épaules et sur les manches, mais surtout la goûte dans le dos, très délicat. C’est à patron qui est à refaire dans d’autres tissus.

DSC_0051 DSC_0059

normalement si j’arrive à faire les photos j’ai quelques anciennes créations à vous présenter, une veste pavot, une robe asymétrique modifiée pour y passer mes fesses et mes débuts en tricot grâce au livre de la poule.

Pochette « hep-là »

C’est l’histoire d’une belle-maman qui part à Paris et avec tout les reportages divers et variés sur la délinquance, l’ombre des vols et autres arrachages de sac planent sur son séjour. Alors elle cherchait une pochette pour avoir sa carte d’identité et sa carte bleu en sécurité.

Étant une belle-fille exemplaire je me suis mise 2 h à ma machine et voila une petite pochette gère plus grande qu’une carte d’identité avec 2 compartiments, un pour la carte d’identité et un pour la carte bleu.

Le nom de cette pochette viens d’une autre histoire : celle de ma moman qui dans un bus (il y a quelques années) à surpris un jeune homme essayant de glisser sa main dans le sac d’une autre passagère, en le voyant elle à eu un reflex de maman : lui taper sur la main et dire « hep là! ».

Patron : bidouillage perso
Tissus gris : le suédois
Doublure jaune : idem
Biais, ruban et bouton : de mon stock

Un sac à dessins

Il y a encore quelques temps ( encore novembre 2011 ) j’ai réalisé pour l’anniversaire de ma nièce un sac pour y mettre tout son matériel d’artiste en herbe.

J’ai utilisé le tuto du sac à rabat de Lalimaya, le coton vert à pois viens du marché aux tissus , le rose à fleurs  initialement acheté à Boucharat à Paris (c’est dire si ça date, hum!), la doublure quant à elle du marchant de meuble suédois.

Le tutoriel est très facile à suivre et avec des jolies photos. La demoiselle est une grande adoratrice des animaux alors j’ai remplacé la corde à linge par des animaux tiré des livres Tilda. J’ai pu ainsi tester la technique de l’appliqué, le polaire (plaid I**a) c’est plus facile ça s’effiloche pas, mais ma pauvre dame, les courbes c’est pas facile à prendre!!!

Il parait que ce sac a plu à sa petite propriétaire bien que la sangle était trop longue (boulet!). 

 

Nid d’ange à oreilles

Un bébé est né récemment ici, alors pour qu’il puisse dormir bien au chaud, sa « fausse » tata (tata par pacs) lui à cousu un nid d’ange, mais avec des oreilles.

Il a fallu, du joli tissu bleu, pour les garçons, avec oursons et escargots pour plaire à sa maman; du « dou-dou » jaune à étoiles, une fermeture éclaire, du molleton, le livre intemporels pour bébé de citronille, et quelques heures.

Bébé à un joli nid pour se promener au chaud dans son landeau, mais aussi dans les bras car c’est bien plus rigolo. J’ai ouvert la capuche pour plus de comoditée, rajouté des oreilles en m’inspirant de celle de l’ours des intemporels, et un « bidou » d’ourson. en tous cas c’est bien chaud chaud et ça plait aux 3 destinataires.